Moto Club du Loup-Garou : site officiel du club de motocyclisme de LEZAY - clubeo

Communiqué FFM: Coupe de France Promosport

30 juin 2018 - 20:28

PROMOSPORT : LES FAVORIS CONFIRMENT À PAU-ARNOS

 

Qu’ils soient amateurs ou expérimentés, les pilotes des Coupes de France Promosport ont pu profiter du Circuit de Pau-Arnos et de son site naturel préservé par le Moto Club Pau-Arnos (64). La 4ème étape, organisée par ce dernier sous la coupe de la FFM et sublimée par un ciel ensoleillé, marque la mi saison. Les premiers favoris commencent à faire le trou même si les challengers restent nombreux et que la saison est encore longue…

 

PROMOSPORT 1000

COURSE 1 : LE DUEL A « TOURNÉ » À L’AVANTAGE DE FLORENT

Parti depuis la 4ème place sur la grille de départ, le leader des Coupes de France Promosport, Johan NIGON (Yamaha) signe une envolée spectaculaire et vire en tête au premier virage mais c’est bien Florent TOURNÉ (Yamaha), auteur de la pole, qui boucle le premier tour en tête. Après 3 tours animés et disputés, le drapeau rouge est agité suite à la chute d’Antoine THOUZET (Kawasaki).    

Après quelques instants de pause, c’est reparti pour 14 tours de course avec NIGON en chef de file qui prend une nouvelle fois le meilleur départ. Johan NIGON, Florent TOURNÉ et Anthony ALIERN (Kawasaki) forment le top 3 après le premier tour. 

Très rapidement, les écarts se creusent parmi les poursuivants et Gaëtan GOUGET (Honda) se détache peu à peu pour se placer au 4ème rang. Seul en 5ème position, Billy CORNUT (Yamaha) reste à l’écart d’un peloton très compact de 8 pilotes qui évolue sous le contrôle de Benjamin FONTANNELLE (Yamaha). 

Après 5 tours, TOURNÉ prend le meilleur sur NIGON, le duel prend une nouvelle tournure entre les 2 hommes qui se gênent et permettent à ALIERN de revenir se joindre à la lutte ! Le spectacle est assuré pour cette première position, les deux hommes se doublent et se redoublent, rien n’est certain jusqu’au passage devant le drapeau à damier où c’est finalement TOURNÉ qui l’emporte pour quelques dixièmes devant NIGON et ALIERN. GOUGET et CORNUT complètent le top 5.

FONTANELLE, 6ème, a finalement dominé un groupe de pilotes dans lequel Corentin BRENON (Honda) et Rémy BRIATTE (Honda) ont puisé dans leurs ressources pour terminer respectivement 7ème et 8ème

Avec une course en 2 parties, rien ne change dans le cumul des résultats pour les pilotes du top 6. Seul Rémy BRIATTE, 7ème, et BRENON, 8ème, inversent leur position pour le classement final.

COURSE 2 : TOURNÉ DOUBLE LA MISE

Florent TOURNÉ use de sa pole position pour prendre la course à son compte, il emmène dans son sillage Johan NIGON (Yamaha), Anthony ALIERN (Kawasaki) et Guillaume MONTESSUIT (Yamaha). 

Un peu plus loin derrière le peloton de tête, William HERBILLON (Yamaha) se place 4ème devant Gaëtan GOUGET (Yamaha) et Benjamin FONTANNELLE (Yamaha). Billy CORNUT (Yamaha) ne tarde pas à rentrer dans sa course, il hausse le ton pour venir se placer dans la roue de FONTANELLE. En l’espace d’un seul tour, GOUGET, FONTANELLE et CORNUT prennent le meilleur sur HERBILLON qui perd des places au fur et à mesure de la course.

FONTANELLE part à la faute peu avant la mi-course, s’en est terminé pour la Yamaha n°10 victorieuse sur la dernière étape. De son côté CORNUT poursuit son effort et passe 5ème au détriment de GOUGET, 6ème

Au 10ème tour de course, ça bouge dans le peloton de tête ! NIGON passe à l’attaque, il trouve l’ouverture sur TOURNÉ mais ce dernier réplique aussitôt, ALIERN et MONTESSUIT sont tout proches et semblent prêts à porter l’estocade. Les pilotes doivent composer avec un soleil de plomb qui commence à faire chauffer les gommes… 17 tours sur les 20 sont bouclés, MONTESSUIT n’arrive plus à suivre le rythme à l’inverse de ALIERN qui déloge NIGON et revient sur les talons de TOURNÉ.

ALIERN continue de pousser, le duel est intense mais c’est finalement TOURNÉ qui garde l’avantage pour seulement un petit centième d’avance. NIGON complète le podium au terme d’une course riche en rebondissements.

MONTESSUIT, CORNUT et GOUGET terminent respectivement 4ème, 5ème et 6ème. HERBILLON, quant à lui, chute au classement jusqu’au 10ème rang.

Au classement provisoire, Florent TOURNE (101 points) réalise un véritable « hold-up » et passe en tête avec un point d’avance sur Johan NIGON (100 points). Avec 83 points, Billy CORNUT est troisième.

 

PROMOSPORT 600  

COURSE 1 : NAGORSKI AU DESSUS DU LOT 

Les « mid-sizes » des Promosport ouvrent le bal des finales du week-end. Au guidon de sa Suzuki n°68, Thibaut NAGORSKI signe le meilleur départ, il est suivi comme son ombre par Ludovic RIZZA (Yamaha). Le local de l’étape, Cyril CIGANA (Yamaha) ainsi que Florian PELEGRIN (Yamaha), Tanguy ZAEPFEL (Yamaha), Thibaud DOUTRE (Yamaha) et Cyril ERUAM (Honda) tentent difficilement de suivre le rythme imposé par le duo de tête.

Au plus grand regret des supporters locaux, CIGANA part à la faute en début de course et se retrouve dans le fond du classement ! De son côté, PELEGRIN perd des places au fil des tours et dégringole en 6ème positon. C’est donc ZAEPFEL qui tire profit de la situation pour intégrer le top 3, à plus de 6 secondes de RIZZA à la mi-course.

NAGORSKI fait un cavalier seul et augmente son avance après chaque passage sur la ligne de chronométrage pour s’octroyer une 6ème victoire de rang. RIZZA n’a rien pu faire et doit se contenter de la seconde place devant ZAEFPEL qui complète le podium sans avoir été inquiété.

DOUTRE et ERUAM se livrent un duel intense pour le gain de la 4ème place qui tourne à l’avantage de la Yamaha n°8. DOUTRE a su produire son effort et garder une marge de manœuvre suffisante pour contenir les assauts de son poursuivant. Fin de course compliquée pour ERUAM qui doit résister aux offensives lancées par PELEGRIN. Finalement c’est bien ERUAM qui termine 5ème et PELEGRIN, 6ème.

COURSE 2 : NOUVEAU DOUBLÉ POUR NAGORSKI

L’homme à battre de la catégorie, Thibaut NAGORSKI (Suzuki) fait le holeshot et donne le ton ! Ludovic RIZZA (Yamaha) tente de suivre le leader et force son pilotage qui l’entraine directement vers la chute dans le second tour.

Tanguy ZAEPFEL (Yamaha) endosse le rôle du dauphin avec Florian PELEGRIN (Yamaha) et Thibaud DOUTRE (Yamaha) à ses trousses. Auteur d’une belle course la veille, Cyril ERUAM (Honda) rempile et se place 5ème devant Pierre GRIMOUX (Yamaha). 

DOUTRE semble en forme et améliore ses chronos tour à tour. Devant lui, RIZZA et PELEGRIN sont mis sous pression, ils n’ont pas le droit à l’erreur mais DOUTRE est rapide, trop rapide puisqu’il se défait de PELEGRIN. 2 tours plus tard, il trouve l’ouverture sur ZAEPFEL pour se placer au second rang.

À l’avant, NAGORSKI enchaine les tours avec une facilité déconcertante, personne n’est en mesure d’inquiéter le pilote Suzuki qui gère parfaitement sa course pour s’attribuer une nouvelle victoire cette saison. Dans les derniers tours, DOUTRE enfonce le clou tandis que ZAEPFEL « lâche l’affaire » et assure le podium, les deux hommes terminent respectivement 2ème et 3ème.

Au 4ème rang, PELEGRIN est distancé, il voit ERUAM et GRIMOUX remonter comme des flèches. GRIMOUX porte une attaque sur ERUAM qui part à la faute à 3 tours de l’arrivée en essayant de répliquer. GRIMOUX accède ainsi au top 5. Sa bataille avec ERUAM lui a fait perdre du terrain et permet à PELEGRIN de sécuriser sa 4ème place. 

Thibaut NAGORSKI est largement en tête du provisoire avec 188 points. La bonne opération du week-end est pour Thibaud DOUTRE (112 points) qui se place second devant Ludovic RIZZA (106 points).

  

PROMO 500 CUP 

COURSE 1 : SUSPENSE ENTRE TRUEB ET MEUNIER 

Seulement 13ème des essais chronométrés après une chute, Samuel TRUEB (Honda) semble mal embarqué pour la course. Son plus sérieux concurrent, Lucas MEUNIER (Honda), s’élance depuis la pole position et c’est bien lui qui s’adjuge la meilleure sortie de grille devant Baptiste VAUCHER (Honda).

Après seulement 3 tours de course, « l’ogre » TRUEB pointe déjà en troisième position. Le tour d’après, il occupe le second rang, à une demie seconde de MEUNIER. Comme si c’était écrit, un tour plus tard, il est déjà premier : époustouflant !

Derrière, Baptiste VAUCHER (Honda) perd du terrain et se laisse distancer. Johan WANG CHANG (Honda) en profite pour s’installer au 3ème rang. Trois pilotes se retrouvent alors en bagarre pour la 4ème place, à savoir, Baptiste VAUCHER (Honda), Baptiste ESTADIEU (Honda) et Benoit TRICHARD (Honda).

Dans le dernier tour, un drapeau rouge synonyme de fin de course est agité par la Direction de Course ! Quelle maitrise de TRUEB qui signe une nouvelle victoire et frappe un grand coup pour assoir sa domination ! MEUNIER n’a pas démérité mais il n’a pas su profiter de la contre-performance du favori, il termine donc 2ème. WANG-CHANG complète le podium de cette première manche.

VAUCHER a finalement succombé aux attaques de ESTADIEU, 4ème, et TRICHARD, 5ème, pour terminer aux portes du top 5. Déclassé pour moto non conforme après la course, TRICHARD laisse sa 5ème place au profit de VAUCHER.

COURSE 2 : MEUNIER L’EMPORTE ENFIN

Parti du milieu de grille, Samuel TRUEB pointe en première position devant le poleman, Lucas MEUNIER, à l’issue des 3 premiers tours. Le trio Patrice DI GREGORIO (Honda), Johan WANG CHANG (Honda) et Florian BARNIER (Honda) viennent compléter le top 5 provisoire après avoir pris le meilleur sur Baptiste VAUCHER (Honda). Yannis DECORPS (Honda) et Nicolas MAINCENT (Honda) viennent se mêler à la lutte suite à un excellent début de course.

La bataille fait rage pour les 8 hommes de tête qui sont tous roues dans roues. L’intégralité de la course est animée par des dépassements à répétitions, les écarts n’évoluent pas et le suspense est de la partie. 

Auteur d’une course solide, MEUNIER est resté confiant et a repris le meilleur sur TRUEB à 3 tours du drapeau à damier. Il passe la ligne d’arrivée en vainqueur pour la première fois de la saison : une belle récompense bien méritée. Le score était parfait jusqu’à présent, dommage pour TRUEB qui stoppe sa série de victoire dans les Pyrénées et se classe second. La dernière place du podium revient à DECORPS qui a cravaché et surpris ses poursuivants un à un en fin de course.

Quant à lui, VAUCHER assure les derniers tours et termine au pied du podium. WANG CHANG complète le top 5 devant BARNIER, 6ème et MAINCENT, 7ème. Bien placé en début de course et poussé par la ferveur du public, le pilote du Moto Club Pau-Arnos, DI GREGORIO, ne peut faire mieux que 8ème.

Au classement provisoire, Samuel TRUEB (198 points) continue sa course en tête devant Lucas MEUNIER (144 points). Suivent, Johan WANG-CHANG et Baptise ESTADIEU, ex-aequo avec 77 points.

 

PROMOSPORT 400 : GIRARDET AU SOMMET

Les premiers tours de course sont marqués par le trio Hugo GIRARDET (Kawasaki), Romain DORE (Yamaha) et Hugo ROBERT (Yamaha) qui s’échangent de nombreuses passes d’armes en tête, il est alors impossible d’envisager un futur vainqueur ! 

Après 5 tours, les écarts commencent à se dessiner. GIRARDET prend un peu d’air face à la pression exercée par DORE. Malheureusement, ROBERT facilite le travail des leaders, un problème mécanique le contraint de rentrer au stand. 

Derrière, Mateo PEDENEAU (Yamaha), Lucas CLEMENT (Yamaha), Hugo CHAPON (Yamaha) et Theo EISEN (Yamaha) sont en chasse. À la mi-course, PEDENEAU augmente le rythme et se détache du groupe CLEMENT – CHAPON – EISEN. Le pilote de la Yamaha n°3 prouve sa valeur et double DORE à 5 tours du drapeau à damier. 

GIRARDET domine et inscrit son nom tout en haut du classement. PEDENEAU s’empare d’une deuxième place acquise au prix d’une belle remontée et DORE complète le podium. CLEMENT conserve sa 4ème position sur la ligne d’arrivée. CHAPON et EISEN se livrent un duel acharné pour entrer dans le top 5 mais c’est finalement EISEN qui trouve la faille pour terminer à la 5ème place devant CHAPON, 6ème

Au classement provisoire, Hugo GIRARDET (119 points) mène la danse devant Theo EISEN (62 points) et Romain DORE (61 points). 

 

PROMOSPORT 125 

COURSE 1 : LAGRIVE POUR QUELQUES DIZIÈMES

Sous un soleil de plomb, les jeunes pilotes des Coupes de France Promosport s’élancent le couteau entre les dents sur l’asphalte du circuit de Pau-Arnos. Louis LAGRIVE (Suzuki) exploite au mieux sa pole position pour prendre la tête mais il n’arrive pas à « faire le trou ». Loïc GOMBAUD (Suzuki), Loris GRUAU (Suzuki) et Jefferson DELBOSC D (Suzuki) sont littéralement collés à la roue du leader. Très légèrement distancé, Aymeric CLEMENT (Yamaha) reste attentif au moindre faux pas qui pourrait lui permettre de recoller au quatuor de tête.

À la mi-course, les écarts sont toujours aussi serrés, moins d’une seconde sépare les 4 leaders. La hiérarchie est mouvante, le spectacle est assuré et les dépassements ne manquent pas !

À l’arrivée, les 4 pilotes sont toujours roue dans roue mais c’est bien LAGRIVE qui monte sur la première marche du podium devant GOMBAUD et GRUAU, auteur du meilleur tour en course.  DELBOSC D termine au pied du podium. CLEMENT a concédé plusieurs secondes en fin de course mais complète tout de même le top 5. 

COURSE 2 : LAGRIVE, GRUAU ET DELBOSC D SUR LE FIL DU RASOIR ! 

Comme un air de déjà vu, les futurs cadors des Promosport, Louis LAGRIVE (Suzuki), Jefferson DELBOSC D (Suzuki), Loris GRUAU (Suzuki) et Loïc GOMBAUD (Suzuki) sont prêts à découdre. Le premier tour est bouclé dans cet ordre et c’est reparti pour le spectacle !

La position de pointe est occupée à tour de rôle par LAGRIVE et GOMBAUD alors que GRUAU et DELBOSC D s’intercalent entre les deux au fil des tours ! Les jeunes pilotes n’arrivent pas à se départager et les dépassements sont tous plus musclés les uns que les autres ! Le scénario est idéal et la tension est à son comble…

Victime d’une erreur dans le dernier tour, Loïc GOMBAUD voit ses chances de podium s’éteindre et termine seulement 12ème à presque une minute de la tête. Quelle course et quel finish pour les 3 leaders qui passent la ligne d’arrivée quasiment en même temps : carénage contre carénage ! LAGRIVE l’emporte avec 0,014 secondes d’avance sur GRUAU et 0,079 sur DELBOSC D. 

Au classement provisoire, Louis LAGRIVE (159 points) accroit son avance sur Loris GRUAU (121 points) qui passe devant Loïc GOMBAUD (116 points) à la mi-saison.

 

PROMO SENIOR 

COURSE 1 : SPECTACLE DE HAUTE VOLTIGE ENTRE NEFF ET MUTEAU

En bon leader du classement provisoire, Stéphane NEFF (Yamaha) ne fait pas dans la dentelle et prend tout de suite le leadership. Gérald MUTEAU (BMW), 2ème, a rapidement trouvé une solution face au pilote pyrénéen Erik NACIMIENTO (Yamaha), 3ème, venu se frotter à la compétition en Nouvelle-Aquitaine. Derrière, Ronan DODE (Yamaha) et Jean-Paul ODERIO (Kawasaki) s’immiscent au 4ème et 5ème rang à la mi-course.

Le duel pour la victoire tient toutes ses promesses, NEFF et MUTEAU ne se lâchent pas d’une semelle ! Au final, MUTEAU pointe au premier rang dans l’avant dernier tour mais NEFF réplique et l’emporte pour 2 dixièmes d’avance ! Derrière, l’ordre reste inchangé, NACIMIENTO complète le podium pendant que DODE termine 4ème et ODERIO, 5ème

COURSE 2 : MUTEAU PREND SA REVANCHE 

Stéphane NEFF (Yamaha) démontre qu’il maitrise l’exercice du départ à la perfection et s’extirpe du « paquet » en première position. À contrario, Gérald MUTEAU (BMW) reste complètement collé dans les starting blocks mais rattrape son retard et passe le premier tour en seconde position. Fort de leur expérience, les deux hommes prennent rapidement le large sur leurs poursuivants. 

Emmanuel LENTAIGNE (Suzuki) est troisième à plusieurs longueurs du duo de tête, il est suivi de près par Ronan DODE (Yamaha) et Jean-Paul ODERIO (Kawasaki) qui réclament eux aussi le podium. 

Peu après la mi-course, DODE et ODERIO prennent le meilleur sur LENTAIGNE, le calvaire ne s’arrête pourtant pas là pour ce dernier… Revenu depuis la 7ème place, Erik NACIMIENTO (Yamaha) relègue le pilote de la Suzuki n°34 au 6ème rang et intègre le top 5.

À 6 tours de la fin, MUTEAU prend sa revanche et trouve l’ouverture sur NEFF pour s’échapper vers une victoire indiscutable avec plus de 12 secondes d’avance. Derrière, les positions se figent, DODE termine sur la troisième marche du podium devant ODERIO, NACIMIENTO et LETAIGNE. 

Au provisoire, Stéphane NEFF (185 points) reste en tête du classement devant Ronan DODE (105 points). Gérald MUTEAU (99 points) engrange les points du week-end et se place troisième.

 

PROMO DECOUVERTE  

COURSE 1 : GUYOMARD TOUT EN MAITRSIE

Auteur de la pole et du meilleur tour en course, François-Xavier JACQUEROD (Kawasaki) n’a pas pu résister au retour de Torrys GUYOMARD (Kawasaki) qui impose une cadence impressionnante dans les dernières minutes pour s’emparer de la victoire. JACQUEROD termine donc 2ème et Nicolas ERHEL (Kawasaki) monte sur la dernière marche du podium.

COURSE 2 : CONFIRMATION POUR GUYOMARD

Torrys GUYOMARD (Kawasaki) l’emporte à nouveau au terme d’une course qu’il a dominé de la tête des épaules ! Il s’impose avec 15 secondes d’avance sur le local David ESTEVEZ Montero (Kawasaki). Franck BUSTEAU (Kawasaki) complète le tiercé gagnant.

 

CALENDRIER

21/07 – 22/07 – Le Mans – ASM ACO 24H
04/08 – 05/08 – Magny-Cours – Moto Club de Nevers et de la Nièvre
18/08 – 19/08 – Alès – Alès Pôle Espoir
01/09 – 02/09 – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre

Commentaires

déc.
déc.
15:00
Le Loup-Garou 79120 LEZAY

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre