Moto Club du Loup-Garou : site officiel du club de motocyclisme de LEZAY - clubeo

Communiqué FFM: Championnat de France de Motocross

16 juillet 2018 - 21:00

espoirs 85cc : LUCA DISERENS TITRÉ SUR LE FIL !

 

Il fallait être bon en calcul mental pour savoir qui de Luca Diserens (Ricci Racing KTM) ou de Saad Soulimani (Husqvarna) remporterait le Championnat de France Espoirs 85cc en ce samedi 14 juillet sur le circuit de Castelnau-de-Levis (81). Vainqueur du général de la journée à la faveur d’une quatrième et d’une première place, Saad est parvenu à combler les six points qui le séparaient du Suisse. Mais avec cinq victoires de manches cette année, contre trois pour son adversaire, c’est ce dernier qui est finalement déclaré Champion de France ! Un finish arithmétique plein de rebondissements disputé sous un thermomètre bouillonnant.

Première manche : Louis au poteau

Bien malin celui qui aurait deviné que Luca Diserens se ferait souffler la victoire de la première manche Espoirs sur le fil. C’est simple, le début de course du Suisse se déroule comme dans un rêve. Deuxième en bout de ligne droite derrière Xavier Cazal (Husqvarna) qui abandonnera quelques tours plus tard sur problème mécanique, Luca s’empare de suite de la tête pour s’aménager une bonne avance devant ses poursuivants, dans l’ordre Romain Aste (KTM), Axel Louis (Husqvarna), Baptiste Bordes (KTM)… Tout va pour le mieux pour l’Helvète, son adversaire direct au Championnat Saad Soulimani ne pointant qu’en sixième place après une envolée très moyenne aux portes du top 10… A mi-course, il caracole même avec une bonne demi douzaine de secondes d’avance sur une bande d’énervés en bagarre : Axel Louis vient d’avaler Xavier Cazal pendant que Enzo Casat presse Baptiste Bordes pour le gain de la quatrième place. Mais au huitième tour, coup de théâtre. Dans un virage, Diserens se couche, ce qui permet à Louis de fondre sur lui. S’ensuivront trois tours au coude à coude et un finish de folie. Dans l’ultime virage du circuit, alors que le pilote Suisse opte pour la trajectoire extérieure, son poursuivant se jette à l’intérieur ce qui lui permet de sortir à la hauteur du leader. Gaz en grand, les deux pilotes parcourent toute la ligne droite au coude à coude pour passer devant le drapeau à damier au même niveau. Mais la cellule de pointage est catégorique : c’est Axel Louis qui remporte la manche pour quelques millièmes d’avance ! A peine la taille d’un crampon. Saad Soulimani finit lui quatrième au terme d’une remontée régulière. Pas top dans l’optique du Championnat : il a dix points de retard.

Deuxième manche : Soulimani en beauté pour un finish aux points

Xavier Cazal est en feu et enlève son second holeshot de la journée. Mais là encore, il doit céder de suite le leadership à Saad Soulimani qui, après une première manche en dedans, a décidé de passer la vitesse supérieure et s’empare de suite de la tête, avant d’être imité quelques virages plus loin par Enzo Casat (Husqvarna). Forcément, les regards se tournent de suite vers l’homme en tête du provisoire, Lucas Diserens. Et là, ce n’est pas la même histoire qu’en première manche. Le Suisse n’est que septième ! Une place qui jette le trouble sur sa victoire finale… Le pire, c’est qu’il n’affiche pas la même superbe qu’en première manche. Sous pression, il semble subir le rythme de la course et ne parvient pas à remonter. C’est même l’inverse qui se produit : Romain Aste commence à klaxonner dans sa roue arrière. S’il passe septième, c’est sûr, c’est Saad Soulimani qui enlève le titre. Sauf que Saad est lui aussi sous la menace d’un autre pilote, Enzo Casat ! Le Sudiste a faim de victoire après sa folle remontée de la première manche et donne tout ce qu’il a pour s’emparer de la tête. Bref, les trois derniers tours sont plus qu’intenses, ils sont frénétiques. Et pourtant, le classement ne changera pas. Soulimani, comme Diserens, parviennent à résister à la pression de leurs adversaires pour finir respectivement premier et sixième de l’ultime manche de la saison. Une victoire qui permet à Saad de remporter le général de la journée, mais qui aboutit à une égalité comptable parfaite au championnat avec 294 points chacun. Du coup, comme le prévoit le règlement, c’est le nombre de victoires de manches du pilote helvète, cinq, qui lui permet d’enlever le Championnat. Après son succès en Bretagne la semaine dernière, Baptiste Bordes poursuit sur sa lancée en signant deux troisièmes places qui lui permettent de grimper sur le podium final. De bon augure avant la saison prochaine et son passage en 125.

Junior : Florian Miot dégaine le premier

Pas de courses qualificatives pour l’ultime épreuve de l’année, mais une séance d’essais chrono qui a permis à Florian Miot (HB MotoBlouz KTM) de s’illustrer de fort belle manière puisqu’il parvient à devancer les deux costauds du championnat, Thibault Benistant (MJC Yamaha) et Tom Guyon (VRT 3AS KTM), pourtant engagés dans un duel fratricide pour cette ultime manche du Championnat. Le Picard est plus rapide que l’officiel Yam pour 68 millièmes de seconde et colle plus de deux secondes et demies au pilote KTM VRT ! Son frère Mathéo (HB MotoBlouz KTM) pointe lui à la quatrième place, juste devant son coéquipier Thibault Maupin (HB MotoBlouz KTM).

Encore plus de 24MX Tour avec Facebook

Pour cette saison 2018, la FFM enrichit son offre internet afin de vous permettre de suivre encore plus intensément, et dans les conditions du direct, le 24MX Tour. Pour cela, rendez-vous sur notre page Facebook @elitemotocross. Vous pourrez y suivre l’évolution des courses en Live et, en partenariat avec motorsport.tv, bénéficier de contenus vidéos exclusifs : interview, résumé des manches, sujets magazines, résultats commentés, classements… Et bien sûr, retrouvez toutes les informations sur le site officiel du championnat www.elite-motocross.fr. Notez également dans vos agendas qu’une émission de 24 minutes consacrée à cette épreuve du 24MX Tour sera diffusée sur la chaîne motorsport TV le jeudi 26 juillet à 21h. 

Commentaires

juil.
15:00
Le Loup-Garou 79120 LEZAY
oct.
15:00
Le Loup-Garou 79120 LEZAY