Moto Club du Loup-Garou : site officiel du club de motocyclisme de LEZAY - clubeo

Communiqué FFM: Coupe de France Promosport

7 mai 2018 - 08:57

AMBIANCE ESTIVALE SUR LE CIRCUIT CAROLE

Ce week-end du 5 et 6 mai, le soleil était de la partie pour la deuxième étape des Coupes de France Promosport. Sous l’égide de la Fédération Française de Motocyclisme, Motors Events a permis aux pilotes de s’exprimer sur l’asphalte du Circuit Carole ! Venu en nombre, le public francilien a pu apprécier le spectacle offert par l’ensemble des acteurs de chaque catégorie.

 

PROMOSPORT 1000 : PAS DE DOUTE SUR NIGON

Les « gros cubes » n’ont que 14 tours pour se départager suite à 2 drapeaux rouges survenus à chaque fois dans le premier tour.

Partant depuis la 1ère place sur la grille de départ, Johan NIGON (Yamaha) tire profit de son avantage pour aborder le premier virage en tête et accentuer son avance tour après tour. Derrière, les pilotes doivent rapidement se mettre dans le rythme avec un programme raccourci de 8 tours. William HERBILLON (Yamaha), Florent TOURNE (Yamaha), Cyril DE LAVILLE MONBAZON (Yamaha) et Gaëtan GOUGET (Honda) l’ont bien compris, il ne reste que 2 places sur le podium pour 4 pilotes !

Rapide et appliqué, NIGON fait un sans-faute et s’impose. HERBILLON parvient à conserver sa seconde position après un superbe mano à mano face à TOURNE, 3ème. Avec seulement quelques millièmes de retard sur son prédécesseur, DE LAVILLE MONBAZON s’incline au pied du podium. Même constat pour GOUGET, 5ème, tout porte à croire qu’il prendra sa revanche sur le circuit de Croix-en-Ternois les 2 et 3 juin prochains.

Malgré un bon début aux avant-postes, Benjamin FONTANELLE (Yamaha) ne parvient pas à confirmer et chute à la mi-course. Guillaume MONTESSUIT (Yamaha), Antoine THOUZET (Kawasaki) et Corentin BRENON (Honda) en profitent pour gagner une position et se classer respectivement 6ème, 7ème et 8ème.   

Qu’en est-il des deux premiers rôles de Lédenon : Jérémy CRAMER (Suzuki) et Billy CORNUT (Yamaha) ? Le premier part à la faute et ne reprend pas la piste, quant au 2ème, il sauve les meubles et prend les points de la 9ème position.

Au classement provisoire, Johan NIGON prend la tête des opérations avec 47 points juste devant Billy CORNUT (38 points) et Florent TOURNE (32 points).

 

PROMOSPORT 600  

COURSE 1 : NAGORSKI IMPERIAL

Suite à 2 drapeaux rouges consécutifs au départ, la course est réduite à 12 tours mais cela ne semble pas perturber les plans de Thibaut NAGORSKI (Suzuki) qui s’extrait du premier virage en tête secondé par Clément FITTE (Yamaha), Ludovic RIZZA (Yamaha), Gaëtan MATERN (Kawasaki) et Tanguy ZAEPFEL (Yamaha). 

Indétrônable, NAGORSKI donne le ton sur le Circuit Carole, il boucle tous les tours en tête sans être inquiété et triomphe. FITTE, bien installé en seconde position, gère sa course et termine à la même place. 

À la mi-course, MATERN part à la faute et se voit rétrograder en 8ème position. Il laisse ZAEPFEL roue dans roue avec RIZZA. La bataille entre les deux hommes fait rage jusqu’à la fin de la course et tourne finalement à l’avantage de ZAEPFEL qui complète le top 3 et relègue RIZZA au pied du podium.

À noter également, Florian PELEGRIN (Yamaha) et Thibaud DOUTRE (Yamaha) sont à la lutte pour intégrer le top 5. Le pilote de la Yamaha n°38 s’invite finalement à la 5ème position juste devant DOUTRE, 6ème. MATERN sauve les meubles et se classe 7ème.

COURSE 2 : NAGORSKI EN PATRON

Sous un soleil de plomb, le meilleur départ de cette seconde manche est à mettre au crédit de Thibaut NAGORSKI (Suzuki) suivi par Gaëtan MATERN (Kawasaki) et Ludovic RIZZA (Yamaha). Les trois pilotes imposent un rythme soutenu que le peloton tente de suivre non sans mal.

Très rapidement, la hiérarchie se fige et les écarts se creusent. À la poursuite du trio de tête, Clément FITTE (Yamaha) évolue au 4ème rang devant Tanguy ZAEPFEL (Yamaha) et Thibaud DOUTRE (Yamaha).

Jamais inquiété, NAGORSKI s’impose avec l’art et la manière devant un MATERN, solide, confirmant la 2ème place. Le podium semblait promis à RIZZA qui chute malheureusement au virage de l’Hôtel, dommage ! Longtemps 3ème avec le podium à portée de main, FITTE ne saisit pas sa chance et redescend dans le classement en fin de course pour terminer 5ème. Profitant de l’opportunité, ZAEPFEL monte sur le podium ! DOUTRE réalise une course régulière qui lui permet de décrocher la 4ème place. 

Au classement provisoire, Thibaut NAGORSKI occupe la première position avec 83 points devant Tanguy ZAEPFEL (61 points) et Gaëtan MATERN (50 points).

 

PROMO 500 CUP 

COURSE 1 : TRUEB TRIOMPHE, MEUNIER IMPRESSIONNE 

Excellent départ de Lucas MEUNIER (Honda) pour cette première course de l’après-midi, il entraine dans sa roue Samuel TRUEB (Honda) qui semble parfaitement analyser les trajectoires de son adversaire…en sera-t-il de même en fin de course ? Willem ZIMMERMANN (Honda), Johan WANG-CHANG (Honda) et Pierre VOLPATTI (Honda) tentent, difficilement, de suivre le rythme imposé par les 2 leaders. 

TRUEB finit par « faire les freins » à son adversaire au virage de l’Hôtel et prend la tête des opérations pour aller chercher une troisième victoire d’affilée depuis le début de la saison ! MEUNIER maintient le rythme effréné imposé par le pilote suisse mais il part à la faute au 6ème tour et reprend la piste en dixième position. La suite de sa course s’annonce compliquée mais le pilote n°99 est rempli de détermination, il entame une belle remontée pour aller chercher la dernière marche du podium. ZIMMERMANN profite des déboires de MEUNIER pour s’illustrer au second rang après une course régulière. 

Suite à une belle passe d’armes, WANG-CHANG s’octroie la 4ème place avec seulement 0,001 seconde d’avance sur VOLPATTI qui complète le top 5. Place à la revanche en seconde manche ?

COURSE 2 : QUI SERA EN MESURE DE STOPPER TRUEB ?

Lors de la seconde course, Samuel TRUEB (Honda) s’empare directement des commandes. Willem ZIMMERMANN (Honda), second, tente de suivre le rythme en vain. Le pilote de la Honda n°94 sort très rapidement du classement après une chute et laisse le champ libre à TRUEB. Rien ni personne n’est en mesure de le perturber, il s’impose avec près de 20 secondes d’avance. 

Derrière l’homme de tête, un groupe de 5 pilotes se met en chasse sous le contrôle de Lucas MEUNIER (Honda) qui prend le meilleur sur Baptiste VAUCHER (Honda), 3ème et Johan WANG-CHANG (Honda), 4ème ! Nicolas MAINCENT (Honda) et Pierre VOLPATTI (Honda) ferment le groupe.  

La bataille très disputée pour la 2ème place est remportée par MEUNIER. WANG-CHANG marque le pas et rétrograde au fil des tours contrairement à MAINCENT, auteur d’une belle remontée jusqu’à la 3ème position. Il relègue VAUCHER au pied du podium.

Revenu depuis la 14ème position sur la grille de départ, Florian BARNIER (Honda) parvient à se hisser au 6ème rang à quelques longueurs de VOLPATTI qui conserve la 5ème position tandis que WANG-CHANG termine 7ème.

Au classement provisioire, Samuel TRUEB prend 103 points sur 104 possibles et devance Lucas MEUNIER (66 points) et Johan WANG-CHANG (40 points).

  

PROMOSPORT 400 : GIRARDET EN ROI, BLANCHARD ET DELOUVY REBELLES 

La catégorie des 400cc est une des catégories les plus disputées des Coupes de France Promosport. En milieu d’après-midi, l’heure de la finale est arrivée et l’ensemble des concurrents s’élancent le couteau entre les dents. 

À l’extinction des feux, Hugo GIRARDET (Kawasaki) s’extirpe au mieux du paquet ! Le pilote de la Kawasaki n°70 ne met pas beaucoup de temps avant de prendre le large sur ses concurrents. Derrière lui, le quatuor composé de Lucas CLEMENT (Yamaha), Illies BLANCHARD (KTM), Théo EISEN (Yamaha) et Dylan DELOUVY (Yamaha) fait le spectacle.

GIRARDET s’échappe seul en tête pour triompher. À 6 tours de l’arrivée, DELOUVY porte une double attaque sur CLEMENT et EISEN pour se placer en troisième position juste derrière BLANCHARD. La bataille fait rage entre DELOUVY et BLANCHARD mais ce dernier résiste aux offensives du pilote de la Yamaha n°76 et s’adjuge la deuxième marche du podium devant DELOUVY.

CLEMENT chute à quelques tours de l’arrivée laissant la 4ème position à Matéo PEDENEAU (Yamaha) revenu du milieu de grille. Il devance EISEN, 5ème sur la ligne d’arrivée. 

Hugo GIRARDET (57 points) prend les rênes du classement provisoire avec quelques points d’avance sur Théo EISEN (43 points) et Illies BLANCHARD (33 points).

 

PROMOSPORT 125  

COURSE 1 : GOMBAUD DANS LES DERNIERS TOURS

Très agile au guidon de sa Suzuki n°76, Louis LAGRIVE signe le meilleur départ devant Loïc GOMBAUD (Suzuki) qui se montre très pressant.  Un cran au-dessus de leurs adversaires, les 2 pilotes s’envolent en tête et se livrent un duel épique. Loris GRUAU (Suzuki) s’isole en 3ème position.

Derrière, la bataille pour la 4ème place met en lumière Jules CLEMENT (Yamaha), Vincent BERNY (Yamaha) et Tom PLUOT (Yamaha).

À 2 tours de l’arrivée GOMBAUD tente le tout pour le tout avec une ultime attaque et l’emporte devant LAGRIVE. Ce dernier doit se contenter de la seconde place après avoir passé 12 tours en tête.

Loris GRUAU conserve sa troisième place sur la ligne d’arrivée et termine devant Tom PLUOT qui tire son épingle du jeu face à Jules CLEMENT, 5ème et Vincent BERNY, 6ème.

COURSE 2 : GOMBAUD DOUBLE LA MISE

Le duel entre Louis LAGRIVE (Suzuki) et Loïc GOMBAUD (Suzuki) repart de plus belle ! LAGRIVE mène la danse sous les assauts de GOMBAUD. Qui aura le petit plus pour s’imposer ?

GOMBAUD trouve finalement l’ouverture sur LAGRIVE après quelques tours et s’impose avec seulement 0,136 secondes d’avance sur LAGRIVE. 

Derrière les leaders, le spectacle est assuré par les jeunes pousses du Promosport : 7 pilotes se tiennent en 2 secondes pour le gain de la 3ème place ! Le suspense est au rendez-vous jusqu’en fin de course où Loris GRUAU (Suzuki) prend l’ascendant et complète le podium.

Au classement provisoire, Louis LAGRIVE (80 points) reste en tête avec 9 petits points d’avance sur Loïc GOMBAUD (71 points). Valentin BRULEY (64 points) occupe la troisième place.

 

PROMO SENIOR 

COURSE 1 : MUTEAU DEVANT SON PUBLIC

Victorieux à Carole, Stéphane NEFF (Yamaha) veut récidiver et cela se sent ! Il prend le meilleur départ devant Gérald MUTEAU (BMW), auteur de la pole position. Littéralement collé aux pilotes de tête, un groupe composé de James GUYON (Yamaha), Andrea BOSIO (Yamaha), Emmanuel LENTAIGNE (Suzuki), Rodolphe GILLES (Yamaha) et Ronan DODE (Yamaha) est en embuscade.

Rapide sur la circuit francilien, MUTEAU subtilise la première position à NEFF qui se fait distancer au fil des tours. Derrière le duo, les poursuivants « poussent fort » ! Après un début de course timide, GILLES prend l’avantage sur LENTAIGNE et BOSIO pour le gain de la 4ème place et remonte sur GUYON… Parti de la 10ème position, DODE en fait de même pour se hisser au 5ème rang.

À 4 tours de l’arrivée, la Direction de Course sort un drapeau rouge qui met un terme à ce premier débat. MUTEAU s’impose devant NEFF et GUYON talonné de près par GILLES qui n’a pas eu le temps escompté pour porter son attaque. DODE conserve la 5ème place devant BOSIO et LENTAIGNE qui s’octroient respectivement les 6ème et 7ème places.

COURSE 2 : MUTEAU FAIT LA PAIRE

L’exercice du départ semble maitrisé pour Stéphane NEFF (Yamaha) qui signe un deuxième holeshot. Il devance Gerald MUTEAU (BMW) loin devant Olivier ULMANN (Kawasaki), Emmanuel LENTAIGNE (Suzuki) et James GUYON (Yamaha).

Pendant de nombreux tours, NEFF caracole en tête mais attention : MUTEAU reste à l’affût ! À la mi-course, le pilote de la BMW n°93 porte l’estocade sur NEFF et creuse l’écart après chaque passage sur la ligne de chronométrage.

Parmi les poursuivants, Rodolphe GILLES (Yamaha) et Ronan DODE (Yamaha) décident de lâcher les chevaux après quelques tours. Le premier s’intercale en 3ème position devant ULMANN, 4ème. DODE termine, quant à lui, 5ème devant LENTAIGNE et GUYON. 

À 6 tours du drapeau à damier, un drapeau rouge est agité par la Direction de Course. C’en est terminé pour les « anciens » des Coupes de France Promosport qui rentrent au stand sous la domination de MUTEAU auteur du doublé ce week-end. NEFF s’octroie la 2ème place devant GILLES, ULMANN, DODE, LENTAIGNE et GUYON.

ULMANN écope de 10 secondes de pénalité en raison d’un départ anticipé. La 4ème place est donc à mettre au crédit de DODE suivi de LENTAIGNE et GUYON.

Stéphane NEFF (93 points) pointe provisoirement en tête du classement devant Gerald MUTEAU (52 points) et Rodolphe GILLES (49 points). 

 

PROMO DECOUVERTE 

COURSE 1

Groupe A : GUYOMARD AU BOUT DU SUSPENSE

Tout le public francilien était attentif au duel pour la première place où dès les premiers virages, un trio de tête très compact creuse l’écart. Après avoir perdu momentanément la première position, Torrys GUYOMARD (Kawasaki) résiste aux nombreuses attaques de Nicolas ERHEL (Kawasaki) et l’emporte ! François Xavier JACQUERO (Kawasaki) complète le top 3 après avoir passé la course dans le sillage des 2 leaders.

Groupe B : JACQUES SEUL AU MONDE

Sébastien JACQUES (Suzuki) fait cavalier seul pendant toute la course et relègue, à plus de 20 secondes, Olivier DHENIN (Yamaha) en seconde position. Sébastien COQUIN (Yamaha) monte, quant à lui, sur la dernière marche du podium.

COURSE 2

Groupe A : GEVAUX MAITRISE LA SITUATION

Malgré un drapeau rouge et des écarts réduits à néant, les pilotes remontent en selle pour 8 tours de course ! Cyriac GEVAUX (Yamaha) ne se laisse pas déstabiliser et l’emporte devant Nicolas EHREL (Kawasaki). Thomas BOHLER (Yamaha) complète le podium. 

Groupe B : COQUIN ET SON 600 DEVANT LES 1000

Au guidon de son 600cc, Sébastien COQUIN (Yamaha) ne se démonte pas et se permet même de prendre la victoire devant la puissance des 1000cc de Sébastien JACQUES (Suzuki), 2ème, et Olivier DHENIN, 3ème

 

CALENDRIER

02/06 – 03/06 – Croix en Ternois – ASM Croix en Ternois
23/06 – 24/06 – Pau Arnos – Moto Club Pau Arnos
21/07 – 22/07 – Le Mans – ASM ACO 24H
04/08 – 05/08 – Magny-Cours – Moto Club de Nevers et de la Nièvre
18/08 – 19/08 – Alès – Alès Pôle Espoir
01/09 – 02/09 – Nogaro – ASM Armagnac Bigorre

Commentaires

juil.
15:00
Le Loup-Garou 79120 LEZAY
oct.
15:00
Le Loup-Garou 79120 LEZAY