Moto Club du Loup-Garou : site officiel du club de motocyclisme de LEZAY - clubeo

Mondial de trial en France, les surprises électriques.

5 juillet 2017 - 13:46

     Le 25 juin dernier, Le Trial Club Lourdais (65) organisait pour la deuxième année consécutif la manche française du Championnat du monde de trial.

     En Trial GP, pas de grosses surprise car Toni BOU, seulement 3ème de la manche précédente, s'impose devant Adam RAGA et Jaime BUSTO. Le classement général est d’ailleurs exactement le même.

     Coté Français, le meilleur représentant à encore une fois était Benoît BINCAZ (12ème) suivi de près par Alex FERRER (14ème). Loris GUBIAN, toujours en difficulté cette année finit hors des points avec une 17ème place.

 

     Le public de Lourdes attendait beaucoup de Gaël CHATAGNO en trial2 après sa victoire sur la manche précédente. Malheureusement, Gaël n'a pas su rééditer l'exploit et finit seulement 10ème. Gabriel MARCELLI remporte l'épreuve devant Iwan ROBERTS et Luca PETRELLA. Au classement provisoire de la catégorie, on retrouve ROBERTS, devant MARCELLI et CHATAGNO.

     Le deuxième tricolore de la catégorie, Téo COLAIRO, confirme sa bonne forme du moment et s'offre pour la deuxième fois une 8ème place qui le classe 11ème au provisoire.

 

     La Marseillaise attendu en Trial2 n'ayant pas eu lieu, c'est en Trial125 qu'elle a pu résonner grâce à Fabien POIROT. Le jeune pilote à été accompagné sur le podium de Lorenzo GANDOLA et Billy GREEN. Petite déception pour les Français Kérian TOULY et Hugo DUFRESE, respectivement 8ème et 14ème.

     Au général, on retrouve GANDOLA devant GREEN et POIROT. TOULY et 5ème et DUFRESE 8ème.

 

     La Manche Française était surtout l'occasion d'admirer la première Coupe FIM de trial-E (Coupe du Monde électrique).

     Sans grandes surprises, Electric Motion était présent avec 6 pilotes (sur les 10 participants). GasGas avait également annoncé sa venu avec le Champion du monde 1996, Marc COLOMER. Un peu moins attendu, la Mecatecno avec deux pilotes.

     Colomer remporte l'épreuve devant Cesar PANICOT (Mécatecno) et Bastien HIEYTE (E.M.). Les deux autres tricolores de la catégorie, Jérome DELAIR et Loïc MONINI se classent respectivement 4ème et 7ème.

     A noter qu'en classement Scratch avec les 125 (mêmes zones), COLOMER aurait obtenu la victoire.

     Cette confrontation de marques ne peut que développer le monde des motos électriques et nous espérons que Gas Gas et Mécatecno se servirons de cet élan pour nous proposer des motos compétitives grand public comme le fait Electric Motion depuis quelques années.

 

     Prochain rendez-vous du mondial le 9 juillet à Bradford en Grande-Bretagne.

 

Les classement complets sur le site de la FIM

Commentaires